• Bandeau Investisseurs

E-call, Véhicule électrique

  • Question du 25 août 2009
  • Parmi les questions qui agitent périodiquement un forum de discussion boursière sur lequel certains de vos petits actionnaires comme moi échangent, je me permets de vous en retransmettre deux relatives au domaine automobile:

    - ACTIA est-il concerné par le projet européen "e-call"?
    - des documents ont plusieurs fois fait allusion à des investissements ou projet de marchés concernant le véhicule électrique ; peut-on en savoir davantage, ne serait-ce qu'en perspectives concrètes d'importance financière et/ou de calendrier ?

  • Réponse de la direction du 03 septembre 2009
  • Le projet européen E-call (Emergency call) concerne la mise en place d’un numéro d'urgence gratuit type « 112 » valable sur l'Europe entière et adressable par chacun sur simple appel téléphonique où que l'on soit et quelque soit le moyen de transport. Il implique la convergence de tous les standards des dispositifs nationaux actuels ou futurs.
    Le E-call pour les voitures sert, en particulier, en cas d'accident et permet l'envoi automatique d'un message de géolocalisation du véhicule et la mise en relation téléphonique avec le conducteur qui peut être dans l'incapacité de bouger, mais pouvoir s'exprimer pour décrire la situation. Cependant, d’autres fonctions peuvent être envisagées comme le télé-péage.
    On peut penser que, dans un premier temps, ce système, déjà disponible sur certains modèles mais pas dans le cadre de la standardisation, sera implanté sur les véhicules haut de gamme, mais rien ne le limite. On parle de mise en place entre 2012 et 2014.

    ACTIA Group est concerné par ce projet puisque notre portail télématique (TGW2) pour les poids lourds dispose déjà de solutions E-call compatibles. Nous pouvons donc avoir un rôle à jouer sur ce secteur, dans la limite de notre stratégie fondamentale, c’est-à-dire de rester sur des volumes de fabrication de nos produits en petites et moyennes séries. Nous suivons les évolutions de ce programme avec attention.

    Concernant le véhicule électrique, nous avons entrepris, pour un constructeur, le développement d'une chaîne de traction électrique. Cependant, nous nous sommes engagés contractuellement vis-à-vis de notre client à ne pas communiquer sur nos travaux, ni sur leurs perspectives, celui-ci gardant le monopole de la communication. Notre communication est donc contrôlée et ne peut aller au-delà de ce qui a été présenté lors de la réunion SFAF du 31 Mars 2009 et que vous pouvez retrouver sur le diaporama mis en ligne sur notre site internet. Nous ne manquerons pas d’apporter les informations complémentaires autorisées à chaque étape de ce projet.

    Catherine MALLET
    Directrice Financière