• Bandeau Investisseurs

Contrat de Télécommunication militaire

  • Question du 05 juillet 2007
  • Bonjour madame,

    Le contrat mirifique de télécommunication militaire sensé être activé en 2008 dont on a beaucoup parlé en 2006 est-il toujours d'actualité sous l'ére Sarkosy? Par son volume et sa récurrence sur plusieurs années, il était censé donner un coup de jeune au bilan. Une réponse sur ce site et sur le site ACTIELEC serait appréciée.

  • Réponse de la direction du 09 juillet 2007
  • Monsieur,

    Le contrat des nouvelles stations terriennes dites HD, signé en juillet 2005, est actuellement en cours d'exécution. Il comprend une phase d’étude et des tranches optionnelles de fourniture série et de MCO (maintien en condition opérationnelle).

    Depuis la signature du contrat, nos équipes d'ingénieurs et techniciens ont travaillé et travaillent à la réalisation de ces nouvelles stations.

    Nous avons terminé en décembre 2006 la phase d’étude pour engager la phase de qualification des 3 premières stations déjà fabriquées. Les essais se déroulent sans problème majeur, avec un glissement du planning initial inférieur à 3 mois, ce qui est remarquable pour ce type de grand contrat.

    Quel sera l'impact du changement de gouvernement? Aujourd'hui, nous n'avons aucune information nous laissant penser que des changements puissent s'opérer. Cependant, il faut attendre la nouvelle Loi de Programmation Militaire pour en avoir la confirmation.

    Quels sont les risques? Sur le plan financier, une réduction du niveau des engagements pris par l'Etat entrainant une réduction de la quantité de stations à livrer conduirait contractuellement et automatiquement à une révision à la hausse du prix des stations.

    En terme calendaire, cela peut se traduire par l'augmentation de la durée du plan, avec un étalement plus long des livraisons. Ceci n'a que peu d'impact sur nos comptes puisqu'une partie de la R&D est directement financée par le client, le reste étant déjà passé en charges en 2005-2006 et concernant les livraisons les plannings sont fixés suffisamment à l'avance pour que nous puissions adapter nos approvisionnements. Mais, nous ne sommes pas non plus à l'abri d'une accélération, car le domaine des Télécommunications est un des sujets les plus sensibles pour le domaine militaire et c'est ce que nous avons connu en 2004.

    Au niveau stratégique, le programme de télécommunication par satellite initialisé est un enjeu majeur pour les forces armées françaises, dans lequel le projet HD confié à Sodielec est un « petit » volet par le montant mais clef pour l'emploi des forces.

    Nous informerons le marché, en cas de modification, lors de nos prochaines publications.

    Catherine MALLET
    Directrice Financière