• Bandeau Investisseurs

Chiffre d'affaires 2008 (suite)

  • Question du 17 septembre 2008
  • Merci beaucoup pour votre réponse circonstanciée mais qui ne permet pas de dessiner une tendance:y aura-t-il une hausse ou une baisse du CA au 2°sem par rapport au même sem de l'année dernière?
    Je rappelle que la prévision que vous donnez ne correspond pas à un "ralentissement" ni à "un arrêt de la croissance " mais à une nette baisse de l'activité.
    J'ai du mal à penser que vous êtes incapable de savoir si le CA sera en baisse ou en hausse;en tout état de cause votre prévision de CA annuel donne à prévoir une nette baisse.Il vaudrait mieux que le commentaire écrit dise la même chose.
    Je forme le vœu ,bien sur, que finalement le CA atteindra le montant de 265M€ qui ,lui ,correspondrait à une stagnation du CA en Valeur ce qui suppose sans doute une diminution en volume dans le contexte inflationniste actuel.
    Tous mes vœux vous accompagnent.

  • Réponse de la direction du 17 septembre 2008
  • Je suis navrée de ne pas vous répondre simplement sur une hausse ou une baisse du CA au 2° semestre 2008 par rapport au 2° semestre 2007.

    Nous sommes dans un domaine industriel où les produits que nous commercialisons ne sont pas des "consommables". Aussi, lorsque nous faisons un excellent 4° trimestre 2007, il est certain que les produits vendus ne pourront plus être vendus à nouveau l'année suivante. C'est pour cela aussi que nous travaillons le secteur du diagnostic avec le principe d'un abonnement pour pouvoir instruire une récurrence plus importante dans notre chiffre d'affaires.
    Nous estimons que notre portefeuille clients/produits actuel entraîne une récurrence d'activité à hauteur de 60%. Il y a donc 40% à "regagner" chaque trimestre par rapport au trimestre N-1 et plus si on veut "progresser".
    De plus, contrairement à ce que vous semblez croire, nous sommes sur des contrats qui ne permettent que rarement de réajuster à la hausse nos prix ; nos clients constructeurs exigent, au contraire, des baisses de coûts et donc nous devons en permanence améliorer notre rentabilité afin que nos marges se maintiennent voire progressent. Une stagnation du CA en valeur ne signifie pas forcement une baisse des volumes.

    Aujourd'hui, nous maintenons notre objectif de CA à 255 M€ qui correspond à un schéma de ventes. Le contexte général nous fait craindre de ne pas pouvoir aller aussi vite que nous le souhaiterions sur certains secteurs, la réception de certaines études ou produits pouvant basculer sur l'année prochaine. Nous informerons le marché si la tendance des derniers mois nous permettait de relever ces objectifs.

    Catherine MALLET
    Directrice Financière

Ce site Internet utilise des cookies pour des raisons de fonctionnalité, de commodité et de statistiques. Si vous acceptez l'utilisation de ces cookies, cliquez sur « Oui, j'accepte ».
Mentions légales Oui, j'accepte