• Bandeau Investisseurs

Chiffre d’affaires du 4ème trimestre et de l’année 2020

février 2021 Actualités investisseurs

Chiffre d’affaires du 4ème trimestre et de l’année 2020

Sur cette année 2020 marquée par la pandémie de Covid-19, le chiffre d’affaires ressort à 438,5 M€, en recul de <15,7%>, conforme à l’estimation communiquée mi 2020. Plus des trois quarts de la baisse des revenus a été générée au 1er semestre, par le pic de la crise sanitaire et les mesures de confinement les plus contraignantes. Aucun contrat n’a été perdu ou suspendu et seule la baisse d’activité des clients pèse sur les volumes de ventes. Aussi, même si la crise Covid-19 a très lourdement frappé les métiers liés à la mobilité, ACTIA Group a bénéficié de la diversification de ses activités, de son positionnement sur des solutions de pointe, répondant à la transformation technologique de l’industrie des Transports et des Télécommunications.

Au 4ème trimestre 2020, le chiffre d’affaires ressort à 132,1 M€, avec une baisse ramenée à <4,8 %> par rapport à la même période en 2019. Il témoigne du redressement attendu. Ainsi, la décroissance de la division Automotive se limite, au regard du 4ème trimestre 2019, à <8,4%> contre une baisse de <20,3%> au 1er semestre. La division Telecom se redresse, quant à elle, très significativement avec une croissance de 22,7 % par rapport à 2019. Le Groupe bénéficie ainsi de la résilience d’une clientèle diversifiée et de ses efforts commerciaux renforcés.

 


IFRS en M€ 2020* 2019 Var.
1er trimestre
117,1 134,4 <12,8%>
2ème trimestre 84,9 129,8 <34,6%>
3ème trimestre  104,4  117,4  <11,1%>
4ème trimestre  132,1  138,8  <4,8%>
dont Automotive
112,2 122,5 <8,4%>
dont Télécommunications  19,9  16,2 +22,7%
Total 2020
438,5 520,4 <15,7%>
dont Automotive 391,5 463,5 <15,5%>
dont Télécommunications 47,0 56,8 <17,2%>

 

* Données en cours d’audit.


  2020 *

D’un point de vue géographique, sur l’année 2020, les ventes des filiales internationales s’élèvent à 252,5 M€, en recul de <14,1%> et celles des sociétés françaises à 186,0 M€ à <17,9%>. En 2020, sous l’impact de la crise sanitaire, la baisse des volumes du contrat télématique pour véhicules légers en Suède et le décalage du contrat SatCom en Egypte expliquent la plus grande partie de la sous-performance à l’international. Ainsi, 72,4% du chiffre d’affaires du Groupe y a été réalisé contre 75,7% sur l’année 2019.

Le 4ème trimestre de la Division Automotive s’élève à 112,2 M€ (<8,4%>) et génère 84,9% du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe. Par rapport au 3ème trimestre, l’activité progresse de 19,1%. Les activités OEM(1) (78,7% du CA Automotive) reculent sur la période de <5,2%> et de <15,7%> sur l’ensemble de l’année 2020. Dans le domaine de la Télématique, même si l’année a été impactée par la forte baisse de la demande finale dans les véhicules légers, les clients d’ACTIA affichent une bonne résilience avec une reconstruction progressive des carnets de commandes au fil des trimestres.

Les solutions de télématique pour les poids lourds bénéficient d’une reprise de ce marché qui se repliait depuis le 4ème trimestre 2019, et affichent une forte croissance en fin d’année. Les équipements d’ACTIA pour les véhicules spéciaux ont bénéficié d’une activité soutenue tout au long de l’année. Moins contributrice aux ventes du Groupe, l’offre pour le Diagnostic, après avoir très bien performé en 2019, souffre de la forte baisse du secteur automobile, les constructeurs réduisant leurs investissements, et du transport de personnes en général (Bus & Car). Cette tendance se reflète également dans le domaine de l’infotainment malgré la poursuite de la montée en puissance des clients du secteur ferroviaire.

Les activités Aftermarket(2) (10,5% du CA Automotive, T4 <22,8%> - 2020 <13,6%>), pâtissent du fort recul de la demande dans le domaine de la gestion de flotte et d’un ralentissement des activités Contrôle Technique notamment à l’export. Les investissements en nouveaux équipements sont majoritairement suspendus du fait de la crise sanitaire qui perdure, ou maintenus au strict nécessaire.

L’activité MDS(3) (10,8 % du CA Automotive, T4 <14,1%> - 2020 <16,3%>) est restée impactée par l’arrêt des usines des clients lié aux confinements, tant en France qu’à l’international, et par la régression du secteur aéronautique. ACTIA maintient une démarche commerciale très active afin de recouvrer progressivement une meilleure utilisation de ses outils de production.

Enfin, la Division Automotive a poursuivi ses travaux visant à l’émergence d’une nouvelle Division Power en 2021, en préparant le regroupement des activités d’électrification incluant la production de batteries. A noter que les efforts d’investissements tant commerciaux que technologiques se sont maintenus en 2020 afin de préserver ce relais de croissance important pour le Groupe, dans les années à venir.

La Division Telecom représente 15,1% du chiffre d’affaires trimestriel du Groupe, soit 19,9 M€, en hausse de + 22,7%. Elle est marquée par une activité soutenue en fin d’année sans toutefois rattraper le retard généré par la crise sanitaire. D’importants jalons ont été franchis et des commandes complémentaires ont été passées. Ces éléments, ainsi que le démarrage d’un nouveau contrat SatCom en France, assureront un bon niveau d’activité en 2021. Respectivement portée par la mutation du paysage énergétique et la modernisation des infrastructures ferroviaires, les tendances de fonds sont restées positives dans le domaine de l’Énergie et du Ferroviaire.

 

PERSPECTIVES 2021

Dans un marché Automotive profondément marqué par la crise sanitaire, ACTIA a fait preuve d’agilité et de résilience et a bénéficié de la profondeur de son portefeuille de clients, de solutions et de marchés. Les activités de recherche et développement sont restées focalisées sur les enjeux de commandes des prochaines années, les opérations commerciales se sont intensifiées à la fois dans la conquête d’opportunités court-termistes pour combler la baisse des activités des clients finaux en période de crise, mais également dans la poursuite de la stratégie long terme de diversification et de recherche de valeur ajoutée à l’instar des réussites dans le domaine de l’Aéronautique et du Spatial. Le Groupe a également poursuivi sa modernisation, dans la lignée de l’important programme d’investissement mené entre 2017 et 2019. Avec un outil industriel moderne et répondant aux plus hautes exigences de qualité et de sécurité, des solutions de gestion industrielles (PLM, ERP, NPI) de dernières générations, porteuses d’efficacité opérationnelle et financière, poursuivent leur déploiement en 2020 et 2021.

Parallèlement, le Groupe a maintenu un strict contrôle des dépenses et a calibré chaque entité au cas par cas. Sur l’année, les effectifs ont été réduit de plus de 200 personnes, principalement à l’international. Des mesures d’activité partielle de longue durée (APLD) ont été négociées et mises en place pour certains établissements français, début 2021. La reconstruction de la rentabilité opérationnelle entamée au 3ème trimestre a été renforcée par le niveau d’activité du 4ème trimestre. Dans la perspective de la fermeture de la filiale ACTIA India, une provision de 3 M€ a été passée au 31 décembre 2020. En contrepartie d’un niveau du dollar en fin d’année très favorable aux achats du Groupe, la valorisation au 31 décembre des instruments de couverture de change pèsera pour 8,7 M€ sur les résultats. Concernant la situation financière, la demande de suspension des covenants au 31 décembre 2020 a été acceptée par tous les partenaires bancaires concernés. En fin d’année, la situation de trésorerie reste favorable et n’a pas nécessité de faire appel à la mise en place de nouveaux PGE.

En 2021, ACTIA espère recouvrer le niveau d’activité de 2019. Cette perspective pourrait être confirmée si les tensions sur les approvisionnements n’empirent pas. Au-delà des incertitudes qui pèsent actuellement sur l’économie mondiale, le Groupe, largement diversifié et internationalisé, se mobilise, comme il l’a toujours fait, pour assurer son développement à long terme, porté par des expertises pointues sur des marchés majeurs.

 

CERTIFICATIONS ET INDICATEURS RSE : NOTATION GAIA RATING 2020

Dans cette période difficile, ACTIA Group a obtenu le renouvellement de toutes ses certifications avec le déploiement de la certification ISO 27001 dédiée à la cyber sécurité. Elle a également poursuivi ses actions en matière de RSE. Ainsi, ACTIA Group reste intégré au Gaïa Index en 47ème position au classement global (sur 230 sociétés), en 37ème place sur sa catégorie de chiffre d’affaires (sur 81 sociétés générant un chiffre d’affaires entre 150 et 500 M€) et une 23ème position au sein des 121 sociétés du secteur Industrie. Divulgués fin janvier 2021 par EthiFinance, les résultats portent sur l’analyse des données 2019 et ne tiennent pas compte de l’évolution de la gouvernance du Groupe en octobre 2020 (score de 68 contre 71 en 2018) et montrent une amélioration dans le domaine social (78 contre 75), une stabilité du score élevé dans le domaine environnemental (91) et une dégradation des parties prenantes externes (64 contre 71).

 

(1) OEM : Original Equipment Manufacturers
(2) Aftermarket : Marchés de la 2ème monte, de l’entretien et de la réparation
(3) Manufacturing Design & Services

 


 

PROCHAINS RENDEZ-VOUS :

  • Résultat annuels 2020 : Mardi 30 Mars 2021 (7h).
  • Réunion SFAF : Mercredi 31 Mars 2021.
  • Chiffre d’affaires du 1er Trimestre 2021 : Jeudi 20 Mai 2021.

CONTACTS :

  • ACTIA - Catherine Mallet - Tél. : 05 61 17 61 98 - CONTACT
  • CALYPTUS - Marie Calleux - Tél. : 01 53 65 68 68 - CONTACT

[ Télécharger le PDF ]